ACCUEIL

« …Les images de Claudia Bernal ne renvoient pas à des territoires éphémères oniriques, pas plus qu’à l’hybridité d’éléments disparates mais à une intégration d’éléments stylistiques et d’éléments propres à l’inspiration de l’artiste : ils constituent d’ailleurs l’exercice d’analyse de ses variations. Concrètement, l’on ressent l’œuvre en même temps que l’on la pense. La tonalité de l’œuvre fluctue entre le rêve et la réalité, la mélancolie et la représentation symbolique de la violence. La mémoire personnelle de l’artiste est inséparable d’une pensée et d’une sensibilité sociale » André Seleanu